Super Maman

Développer l’autonomie.

Nous rêvons toutes que nos enfants puissent enfin s’habiller seul, se débrouiller seul, manger seul.

Bref, nous rêvons toutes du moment où ils vont enfin devenir indépendant.

Mais comment arriver à ce moment merveilleux où nous allons pouvoir commencer à souffler !!!

 

La première étape est sans conteste la marche. 

De 10 mois pour les plus téméraires à 14 mois pour les plus prudents. Chacun y va de son rythme.

Ne pas les brusquer est important mais ne pas les ralentir l’est tout autant. En effet, il est important de laisser faire son enfant sans avoir peur de la chute qui est un paramètre normal pour l’apprentissage de la marche.

Bien sûr, on prévient les grosses chutes mais on le laisse faire sa petite exploration.

Lorsque l’enfant commence à marcher, la grande aventure vers l’autonomie commence.

Il mange quasiment seul, voir seul. Il marche. On lui demande de ranger avec nous ses jouets. Les premiers pas de l’autonomie vont mener notre enfant à l’estime de soi.

 

L’estime de soi à travers l’autonomie.

Lorsque notre enfant a gagné en autonomie, l’estime de soi va commencer à se développer. En effet, l’enfant est fier sous les applaudissements de ses parents d’avoir monter les marches.

Il saute  joyeusement faisant la fierté des parents et proches qui l’entourent. Il comprend qu’il est capable de faire des choses seules sans être aidé. Il les réussit et vous le valorisez.

La vie de famille évolue. Maman est fière et l’enfant tout autant.

Faire confiance en ses capacités vont l’aider à avancer. On se doit d’entourer son enfant mais on doit refuser de le surprotéger.

J’entends déjà les mamans grincées des dents lol. Ce que je veux dire par là est qu’il est important que l’enfant explore le monde pour mieux l’appréhender. On évite les dangers mais on ne peut malheureusement pas éviter le petit bleu au genou ou la chute dans le parc.

Développer l’autonomie permet de gagner du temps en famille en instaurant des rituels. Il est important de valoriser son enfant par exemple lorsqu’il monte les escaliers pour la premières fois ou lorsqu’il utilise la cuillère pour la première fois.

J’insiste sur le fait que l’estime de soi de l’enfant va se développer dans ces moment-là de la vie qui peuvent parfois paraître anodin. Lorsque l’enfant est valorisé, il a ce qu’on appelle un sentiment de compétence. Il apprend des gestes du quotidien. Lorsqu’il lace ses lacets, il développe ce qu’on appelle la motricité fine ( qui servira dans l’écriture par exemple par la suite )

 

Quels moyens peut-on utiliser?

Un moyen simple mais efficace est d’instaurer des rituels.

Je m’explique. Lorsque l’enfant joue dans sa chambre, vous lui demandez de ranger donc pour cela, vous devez au départ l’aider.

Utilisez le jeu pour en faire quelque chose de ludique et non en le sermonnant ( si si, j’ai déjà vu des mamans hurlaient sur leur enfant de 16 mois dans des salles d’attente parce qu’il ne voulait pas ranger pendant que la maman lisait le magazine 🙁 ).

Quelque soit l’endroit et surtout si votre enfant n’a pas encore l’habitude ni l’autonomie pour le faire, vous devez l’accompagner et montrer l’exemple.

Ceci étant, lorsque vous aurez installé des rituels, vous allez gagner un temps monstrueux.

Un autre exemple est d’introduire la routine du matin.

Je me lève, je me lave, je déjeune, je m’habille et je fais mon lit ( si je suis en âge de le faire ) et surtout maman, je ponctue cela d’encouragements et de gros câlins.

J’ai vu qu’on pouvait créer un espèce d’imagier pour faire comprendre à son enfant ce qu’il devait faire.

On fait pareil pour se brosser les dents après le repas ou se laver les mains avant de manger.

Cela permettra à long terme un important gain de temps pour toute la famille.

Ce qui ne faut surtout pas faire :

Par pitié, les mamans ne repassaient jamais dans la chambre de vos enfants pour tout chambouler et ranger à votre façon. Je vous l’avais déjà dit dans un article “range ta chambre”.

Permettez à vos enfants de ranger à leur façon ou alors faites-le subtilement sans déplacer leur rangement et en faisant bien attention de remettre les choses à leur place. Nos enfants ne sont pas dupes.

D’ailleurs, si vous suivez ces conseils, plus besoin de batailler plus tard pour qu’il range sa chambre. Cela sera devenu une habitude.

Allez, les mamans, c’est le moment de pousser nos enfants vers plus d’autonomie. Perdez 5 minutes maintenant pour en gagner plus tard.

 

 

 

Aucun commentaire
Répondre