Super Maman

La négation, quel mauvais outil de langage !

  • By
  • 24 septembre 2016
  • Sticky

Un petit article assez concis sur le fait de ne jamais parler à nos enfants en faisant des phrases négatives. Lorsque l’on veut interdire ou mettre en garde nos enfants, la négation est bien la pire chose que l’on puisse utiliser. Bien évidement, il y a des moments où la négation sera nécessaire.

Lorsque vous demandez à votre enfant de ne pas regarder la télévision, il vaut mieux lui dire : “j’aimerai que tu fasses autre chose que de regarder la télé. J’ai vu ton livre trainé, tu pourrais le lire et me dire de quoi il parle. Je n’ai pas eu le temps de le lire”

Lorsqu’avant de passer à table, votre enfant vous demande un bonbon, dites lui plutôt :” il serait préférable qu’on commence à manger le repas. J’avoue que je suis aussi tentée par un bonbon mais le moment venu, tu pourras en prendre un” ( moment que vous choisirez vous bien entendu).

Ces deux petits exemples peuvent s’adapter à multitudes de situations. Lorsqu’on utilise la négation, on place un interdit bien tentant pour notre enfant. Faites le test de demander à votre enfant : je vais te donner un mot et tu ne dois pas y penser et vous verrez qu’il ne pourra pas s’en empêcher.

Ce n’est qu’une simple habitude  mettre en place et je suis sûre que vous pouvez le faire.

Enregistrer

Enregistrer

2 Commentaires
  • lilou

    Je confirme, la négation n’est pas la meilleure façon de se faire obéir bien au contraire ! Je suis ravie d’être tombé sur ton article qui me conforte encore plus dans ma démarche de la parentalité positive

Répondre