Super Maman

Le pot, un vrai changement pour votre enfant.

  • By
  • 16 septembre 2014

 La première phrase que l’on entend de nos enfants à l’apprentissage de la propreté est :

 ” Non pas pot, pas assis pot,  “

Le pot est un passage qui peut rendre folle plus d’une maman.

Pourtant, quelques astuces simples vous aideront à passer le cap sans trop de difficulté.

La première étape est d’acheter un pot qu’on laissera à la vue de l’enfant.

Il faut laisser l’enfant découvrir son pot. Ce n’est pas grave si l’enfant joue avec au début et le met sur la tête par exemple.

Expliquez lui juste que ce n’est pas le bon endroit.

 Ne forcez jamais votre enfant à aller au pot.

Sachez qu’ il s’agit d’un changement important dans sa vie. Votre enfant avance vers une autonomie physique.

Ceci étant, on explique à son enfant à quoi sert le pot en utilisant des mots simples. On peut expliquer que papa et maman font pareil dans le grand pot des WC.

Je vous conseille aussi de ne pas le changer de place.

Acheter lui de nouvelles culottes qu’il choisira avec vous.

Il n’y a pas d’âge pour mettre son enfant sur le pot. Les spécialistes considèrent que 18 mois est l’âge moyen.

Pour certains cela sera un peu avant pour d’autres plus tard. Chaque enfant est différent.

Ne vous mettez pas en colère s’il refuse au début. C’est une réaction normale.

Au départ, lorsque votre enfant décide de rester sur le pot, ne le laissez pas plus de 5 min. Ce n’est pas grave s’il n’a pas fait pipi ou caca.

Il le fera la prochaine fois. Si votre enfant fait dans sa culotte, ne le grondez pas. Même si cela vous énerve, prenez votre mal en patience.

Préférez les périodes chaudes où la tâche est plus facile. Évitez les pots qui ressemblent plus à  des jouets qu’à des pots.

La clé de la réussite est de proposer régulièrement à votre enfant le pot. Choisissez des moments clés ( quand il a beaucoup bu, après un repas, avant d’aller faire la sieste même si vous mettez la couche pour la sieste ou la nuit).

Vous pouvez rester prés de lui à sa demande mais en général, les enfants préfèrent rester seul. Ne vous éloignez pas trop. Vous pouvez lui laisser un livre pour l’occuper.

Quand papa rentre le soir, n’hésitez pas à annoncer la nouvelle en sa présence pour valoriser l’acte d’aller au pot comme les grands. Mettre à contribution papa peut être une très bonne chose.

Surtout pas de fessées, ni de punition, cela ne fera qu’empirer la situation.

La fessée est une horreur dans l’apprentissage du pot. A éviter complétement.

Voilà, ce sont quelques astuces que j’ai moi-même mis en application avec mes enfants et je n’ai pas eu de soucis.

Je ne compte pas les fuites ou les pipis par terre qui peuvent parfois faire partie de l’apprentissage.

Sachez que plus vous relevez une faute, plus l’enfant risque d’en jouer bien que cela ne soit pas une règle en soi.

Bon courage les mamans.

1 Commentaire
Répondre