Super Maman

Le rôle du papa

Avant de commencer, je voudrais d’abord faire un clin d’œil à toutes ces mamans qui n’ont pas un homme près d’elle pour les soutenir.

A ces femmes qui donnent toute leur vie au service de leurs enfants sans jamais se plaindre en essayant de combler au mieux ce que le papa aurait du faire.

Que vous soyez mères célibataires, divorcées ou veuves, je voudrais d’abord vous féliciter car vous vous démenez pour mener à bien le projet énorme qu’est l’éducation.

Il est vrai que depuis que j’ai commencé ce site, je ne me suis adressée qu’aux mamans.

Bon, c’est le but du site, après tout.

 

Mais il me tient à cœur aussi de m’adresser aux papas.

 

Quel est le rôle du papa dans l’éducation ?

Je pense qu’il est central.

Papa travaille toute la journée souvent et lorsqu’il rentre du boulot,

il a envie de prendre sa douche et très souvent, arquant de sa journée épuisante, va s’affaler sur le canapé.

Alors, messieurs, vous avez tout faux!!!!

Je comprends que vous soyez fatigués mais votre journée est terminée.

Vous avez une épouse qui est encore en train de courir entre les couches de l’un, les devoirs de l’autre et le repas qui attend.

N’oublions pas les bains à donner.

Papa, vous n’êtes pas inutiles. Au contraire, les femmes ont besoin de vous mais pas seulement.

Vos enfants ont besoin de vous.

Mesdames, en général, vous avez remarquez que quand papa rentre, il y a un vent de folie qui s’empare de vos petits loulous.

Papa a l’habitude de dédramatiser tout en vous demandant de ne pas en faire tout une histoire parce que votre enfant à fait une bêtise qui va vous obliger à ressortir la serpillière.

Hey, messieurs. Promis, juré, je n’en rajoute pas.

Maintenant que vous savez, c’est le moment de vous observer et d’observer ce qui se passe à la maison.

Il y a des soirs où vous aimeriez rester avec vos potes au café plutôt que de rentrer car la maison est bruyante.

Tout cela peut changer, il suffit de donner un petit coup de main à madame.

Allez, je vous explique. C’est assez simple. 🙂

Papa quand tu rentres du boulot, tu es fatigué.

Je comprends donc maman s’il te plait, n’accueille pas papa avec tes plaintes de la journée. Tu le fais fuir.

N’oublie pas que c’est un homme. 😉

Bon, çà y est papa est rentré. Les enfants lui ont sauté dessus.

Il a eu son bisou. Maintenant, passons aux choses sérieuses.

Je vais te poser quelques questions, papa : 

– Ne pourrais tu pas prendre le bain aux enfants pendant que maman prépare le bon repas avec lequel tu vas te régaler.

– Que penses-tu d’aider ta puce à faire ses devoirs ? Je suis sure qu’elle serait ravie.

– Et si après tout çà, tout le monde mettait la table pour aider maman.

Papa, toi aussi, tu es censé montrer l’exemple.

– Si tu t’affales sur le canapé, ne vient pas te plaindre que ton fils soit pareil.

– Si tu n’aides pas maman, ne demande pas à ton fils d’aider maman.

– Si tu râles tout le temps, ne demande pas à ton fils d’arrêter de se plaindre parce qu’il ne lui manque rien.

– Tu vois pendant que tu participes à la vie familial, tu rends une femme heureuse et tes enfants sont épanouis.

Même les disputes sont mieux gérer.

 

Des touts petits rien qui font de grandes choses.

Ah oui, papa, je sais que tu ne vois pas beaucoup tes enfants mais par pitié, arrête de contredire maman ( maman aussi arrête de contredire papa).

Tu veux que le calme règne à la maison, range ta grosse pantoufle et discute avec tes enfants au lieu de crier en pensant que tout le monde va se calmer.

Je t’assure que tu auras surement fait peur mais que tu n’auras rien arrangé.

Bon, vous avez compris, j’ai pris que les cas négatifs parce que si je parle de familles parfaites

où règne l’entente et la parfaite harmonie, le site n’aurait plus de raison d’être.

Allez Papa et Maman, on prend sur soi et on change tout ce qui ne va pas.

 

Une petite histoire pour éveiller les cœurs.

Je vous mets une petite histoire les papas, vous comprendrez beaucoup de choses si vous ne l’avez jamais lu.

Un jour, un homme revenant du travail très tard, fatigué et agacé trouva son fils de 5 ans, à l’entrée de la porte.

“Papa, je peux te poser une question ?”

“Qu’est-ce que c’est ?” répondit l’homme.

“Papa, combien tu gagnes par heure ? “

“Ce n’est pas ton problème … Pourquoi une question pareille ?” répondit l’homme, d’une façon agressive.

“Je veux juste savoir. S’il te plaît combien tu gagnes par heure ?”

“Tu sais quoi ? .. Je gagne 12 € par heure !”

“Ah ! …” répondit le garçon, avec sa tête vers le bas. “Papa, prête-moi seulement 6 € …”

Le père était furieux, “C ’est pour cette raison que tu demandais cela ? ….

Penses-tu que c’est comme ça que tu peux obtenir de l’argent pour acheter des jouets ?

Vite au lit dans ta chambre.

Je travaille durement chaque jour pour de tels enfantillages ?”

Le garçon restant silencieux, entre dans sa chambre et ferme la porte..

L’homme assis devient de plus en plus nerveux sur les questions de l’enfant.

Comment ose-t-il poser ce genre de questions juste pour gagner de l’argent ?

Une heure plus tard, l’homme se ressaisit et se dit : Peut-être qu’il avait vraiment besoin d’acheter quelque chose avec ces 6 € et après tout ce n’est pas dans ses habitudes. L’homme alla à la chambre du gamin et ouvrit la porte.

“Tu dors, mon fils ?” demanda l’homme …

“Non papa, je suis éveillé” , répondit le gamin …

“Je pense que j ’ai été trop dur avec toi mon fils…

J ’ai eu une journée très dure, à tel enseigne que je me suis déchargé sur toi. Voici les 6 € que tu as demandé.”

Le petit tout souriant s’écria … “Oh, merci papa !”

L’homme a vu que le gamin avait déjà de l’argent, et commença à se fâcher de nouveau.

Le garçon comptait son argent doucement, puis regarda son père.

“Pourquoi voulais-tu plus d’argent si tu en avais déjà ?”

“Papa, c’est parce que je n’en avais pas assez.”, répondit le gamin.

“Papa, maintenant j’ai 12 €. Puis-je acheter une heure de ton temps ? … S’il te plaît, arrive demain une heure avant à la maison .. J ’aimerais dîner avec toi.”

Le père a été brisé. Il a mis ses bras autour de l’enfant et a demandé pardon…

C’est juste un petit rappel à tous ceux qui travaillent dur dans la vie.

Nous ne devons pas la laisser filer entre les doigts sans avoir passé un temps, ou une partie de ce temps avec ceux qui en ont vraiment le besoin, ceux qui sont proches de notre cœur.

N’oubliez pas de partager ces 12 € (la valeur de votre temps) avec quelqu’un que vous aimez.

Si on meurt demain, la société pour laquelle nous travaillons, pourra facilement nous remplacer dans les prochaines heures.

Mais la famille et les amis que nous avons laissés derrière sentiront la perte pour le reste de leur vie ….

Bon courage et n’oubliez pas la perfection n’existe pas mais on peut toujours mieux faire.

 

Aucun commentaire
Répondre