Super Maman

L’intuition maternelle au service de l’éducation

L’intuition, vers un mieux-être.

J’ai utilisé le mot «  intuition » mais on pourrait aussi parler d’instinct maternel.

J’ai commencé à suivre mon instinct à partir de mon 3ème enfant de façon consciente.

Lorsque j’ai accouché de ma 3 ème, à la maternité, j’ai rencontré une puéricultrice qui m’a aidée dans l’allaitement.

Et oui, pour différentes raisons, je n’avais pas allaité les 2 premières.

Quand j’ai enfin pu le faire, j’ai voulu faire bien mais je n’y arrivais pas. Je me trouvais maladroite.

J’avais envie de pleurer. Puis, cette dame est rentrée dans ma chambre et m’a demandée ce qui n’allait pas.

Après quelques explications sur ma situation,  elle ne m’a posée qu’une seule question :

«  Vous êtes maman ou vous ne l’êtes pas ? »

Ben oui, bien sure que je le suis. Pourtant, ce n’est pas toujours évident d’être une maman.

Sa réponse a été surprenante : « Suivez votre intuition et faites confiance à votre bébé. Il saura faire ».

C’est un moment que je n’oublierai jamais. Ses paroles ont longtemps résonné dans ma tête. C’était aussi simple que cela. S’écouter, se faire confiance.

Ne pas se laisser polluer par les milliers de conseils que tout le monde veut vous prodiguer comme s’il n’y avait qu’une façon d’être maman.

L’allaitement aura duré deux ans comme je le voulais. 🙂

 

L’intuition chez la maman est un élément très important.

Je ne parle pas d’intuition féminine mais je parle de cette connexion que l’on a avec nos enfants. Lorsque votre enfant est loin mais que vous avez l’impression qu’il vous appelle ou a besoin de vous.

Lorsque vous pensez à quelque chose et que votre enfant vous le demande. Lorsqu’il est malade et que vous ressentez si c’est grave ou si ça ne l’est pas.

Parfois, on refoule cette sensation et on regrette de ne pas s’être écoutée.

L’intuition ou l’instinct maternel chez la maman est tout sauf de la voyance comme peuvent le penser certaines personnes. Il est un sentiment fort que l’on a au fond de nous. Certaines femmes y sont attentives naturellement et d’autres ont besoin qu’on leur dise :” faites vous confiance, faites confiance à la petite voix qui vient tout droit de votre cœur.”

 

Alors comment développe-t-on ce sentiment ?

Je répondrais qu’il est à mon sens inné. Il est en nous. La maman a un pouvoir empathique exceptionnel lorsqu’elle prend le temps de se recentrer sur elle-même.

Le seul fait d’être maman vous procure un statut particulier. S’écouter est primordial pour mieux donner.

Nous savons ce qui est bon pour nos enfants. Si nous mettons une gifle à notre enfant sur le coup de la colère, nous savons que c’est mal. Pas besoin qu’on nous le dise.

Nous ressentons un malaise interne que nous taisons. Mais au fond, nous avons envie de nous cacher.

L’intuition permet à la maman de remettre en question des certitudes qui vont, dans l’éducation, se révéler contre-productif.

Tant que l’intuition est mise au service d’un mieux-être personnel ou familial, alors nous devons nous mettre à l‘écoute de celle-ci.

L’intuition est un sentiment interne qui nous pousse vers du mieux, vers un bien-être.

Votre instinct vous dit d’être bonne envers votre enfant, elle vous dit de ne pas mentir, d’être sincère.

 

 A contrario, l’intuition à tout prix n’est pas une bonne chose

Il y a aussi des moments où la réflexion doit prendre le dessus. On ne peut suivre cette intuition lorsqu’elle nous guide dans de mauvais choix.

L’objectivité doit compléter l’intuition dans des situations complexes.

En réalité, pour moi, l’intuition est juste l’expression de ce qu’il y a dans notre cœur.

Ecouter son cœur car il est sans aucun doute relié à celui de ce petit être qui est près de vous.

Se faire confiance pour leur donner confiance.

Certains pensent que la raison doit l’emporter et qu’il ne faut pas s’entêter à prendre un chemin lorsque tout nous pousse à prendre un autre.

Je ne suis pas dans cette optique. Ecoutez son enfant, ses désirs et l’aider à les réaliser lorsque notre instinct nous le dit envers et contre tous serait plutôt ma façon de penser.

Il n’y a pas si longtemps mon instinct m’a poussée à prendre une décision, envers et contre tous, pour une de mes filles, en accord avec mon mari (car c’est le point important à respecter à mon sens).

Personne ne regrette cette décision.

Certains appellent cela l’entêtement, j’appelle cela les décisions du cœur lorsque l’objectivité se joint à l’intuition.

Quand l’instinct pousse à l’excellence dans l’éducation alors il faut le suivre.

Quand l’instinct pousse au danger dans l’éducation alors il faut le renier.

L’intuition doit toujours mener au bien-être de votre enfant, de votre famille, mais avant tout au vôtre.

Une maman qui s’écoute, peut écouter les autres.

Faites vous confiance.

Maman du monde vous avez cette capacité d’empathie merveilleuse qui, parfois, a été mise de côté au profit de méthode d’éducation pas toujours efficace, bien au contraire.

C’est le moment de s’écouter.

 

Aucun commentaire
Répondre